Archive

Posts Tagged ‘inspecteur’

Le numérique dans le travail de l’inspecteur

27 mai 2013 2 commentaires

Le travail de l’inspecteur est défini par son statut, mais son exercice est étroitement lié à différentes exigences à commencer par celle du terrain, il est responsable d’un groupe d’animateurs dans la mesure où il a la charge de les faire évoluer dans leur travail en les accompagnant, en les impliquant dans des recherches, en les formant tout en les suivant et en les évaluant. Toutes ces opérations sont dépendantes les unes des autres et l’inspecteur doit les traiter comme un tout.

Cela donc suppose une approche et des moyens appropriés.

Le numérique, dont l’évolution et l’importance ne sont plus à démontrer, de par ses caractéristiques, ses innombrables possibilités peut être une piste de solution.

Le numérique et les TIC (technologies de l’information et de la communication) intégrés au travail de l’inspecteur pourraient l’aider à contourner les difficultés et problèmes induits par la diversité des rôles et fonctions qu’il a à assumer en lui offrant les opportunités du travail collaboratif, de la formation continue, de la recherche facilitée, de l’information instantanée, de la communication avec feedback, du partage et des échanges.

outils informatiques utiles à l inspecteur

Pistes

· En appliquant comme pratique de base le Brainstorming lié à un logiciel de « mindmapping » générateur de « carte heuristique », la conceptualisation des projets quel que soient leurs natures (recherche, formation, projet d’animation) s’en trouve facilitée et surtout très « créative », en plus du fait qu’elle induit l’instauration d’une dynamique de groupe où l’inspecteur et les animateurs sont réunis dans un contexte où la recherche, le suivi, la formation sont réunis.

· La création et puis le travail avec un Portfolio numérique, permettent à l’inspecteur de régir tous ses documents quelques soient leurs natures (rapports, PV, recherches, documents officiels, supports de formation, etc.), d’avoir un accès directement à ces documents, de pouvoir les réutiliser dans des recherches, des synthèses, et aussi de pouvoir les partager.

· En profitant des facilités de créations de messagerie, de Blog, de Forum, de compte sur les réseaux sociaux, l’inspecteur se constitue un réseau autorisant le travail collaboratif et sera en continuel contact avec les animateurs, la formation continue sera assurée, la communication et le partage faciliteront les rapports avec les animateurs.

· Le Portfolio, intégrant par des liens la messagerie, le blog, le forum et les pages des réseaux sociaux devient l’interface centrale et unique qui permet tous les accès augmentant ainsi les opportunités de partages et d’interactions.

Publicités
Catégories :Non classé Étiquettes : , , , , ,

Résistez aux changements Messieurs, nous nous enfonçons !

sign_routRésister aux changements est une réaction-réflexe, donc que nous pouvons comprendre jusqu’à un certain point, qui dépassé, nous rentrerons dans la zone de la bêtise déclarée. Depuis des mois les institutions de jeunesses vivent un malaise qui au fil des jours est en train de se transformer en angoisse refoulée.

Dans certaines régions des acteurs du secteur de l’animation socioculturelle ont essayé de bouger, sachant que c’est la seule alternative pour y voir clair et participer à l’élaboration des nouvelles stratégies de travails. Reste que ces « mouvements » sont restés sectoriels et surtout n’ont pas pu trouver la bonne oreille pour les écouter et les suivre dans leurs démarches.

Des pages Facebook ont été créées, des blogs, il y’a eu même quelques articles de presse, mais l’apathie généralisée s’est maintenue et s’est même endurcie.

Jusque-là on peut se leurrer soi-même et trouver mille excuses à ceux qui n’ont guère voulu participer aux réflexions et aux recherches, mais que peut-on répondre à des responsables régionaux quand ils s’opposent aux tentatives de trouver et de faire émerger des idées qui peuvent aider à redorer l’image des institutions de jeunesses, à leur rendre leur place dans la société, à jouer les rôles qui lui incombent et accompagner les jeunes. Rien !

Tous les responsables nationaux, en commençant par le Ministre lui-même ont appelé à l’organisation de réunion de brainstorming pour réfléchir sur la situation du secteur et pour proposer des pistes de solutions. Alors comment se fait-il que certains « régionaux » rechignent à suivre le mouvement, et pire à sermonner les animateurs qui ont pris la décision d’agir ?

Deux conclusions s’imposent :

1. « Chasse le naturel il revient au galop », les régionaux toujours indécis et ne sachant sur quel pied danser, s’en remettent à leurs vieux réflexes.

2. On continue à vouloir faire de l’animateur « un exécuteur d’ordres » et à l’exclure de toute instance où il pourra montrer ses capacités et ses potentiels, comme si l’animateur qui est devenu sous-directeur est par en enchantement et le grade aidant est devenu seul à pouvoir décider des marches à suivre et des programmes à mettre en place.

Pour comprendre tout ce qui a précédé, je vous donne un exemple très récent, et très éloquent.

Dans un gouvernorat “prestigieux”, des animateurs (d’une institution de jeunesse) ont essayé de mettre en place un comité de réflexion pluridisciplinaire, et de mettre un agenda de travail pour essayer de disséquer et comprendre la situation des institutions de jeunesse et des jeunes pour pouvoir ensuite proposer des actions concrètes sur le terrain.

Leur travail de préparation a été très méthodique avec des objectifs clairs :

· Ils ont intégrés des partenaires sociaux (sociologue, psy, et autres) et qui eux-mêmes étaient des anciens des maisons des jeunes.

· Ils ont décidé de baliser le terrain avant d’intégrer dans leur projet les autres maisons des jeunes de la région.

· Et comme ils n’avaient pas d’inspecteur de jeunesse attitré au moment du lancement de l’expérience, ils ont fait appel à un inspecteur qui lui-même tentait une expérience aux objectifs similaires aux leurs.

Seulement, au bout de deux réunions, qui soient dit en passant, étaient à la hauteur des attentes, l’animateur instigateur de l’opération s’est vu convoqué au commissariat pour être sermonné comme s’il y’a eu atteinte à la sureté de l’état.

Ma dernière remarque et elle très importante à mon sens, c’est que seul un inspecteur avait le droit de jugé du travail du groupe. C’est un travail, ou projet ou tout ce qu’on veut à caractère pédagogique, et là personne, personne n’a le droit de prendre de décision outre l’inspecteur. Tous les administratifs, avec tous nos respects, n’ont aucun droit d’ingérence, sauf s’il émane du rapport d’un inspecteur. Que chacun fasse son travail et tout ira bien, même si on s’obstine à ce que rien ne bouge, et que la dégradation soit notre petite devise jalousement cachée.

Cri d’alarme d’un Animateur

Un long message a été posté sur Facebook par un animateur qui porte le pseudo de “Monachitt Nachit”, je le transpose ici pour le discuter sans les contraintes de Facebook et pour pouvoir aussi diffuser le tout le maximum possible.

Le Message :

[“bonjour
j’aime bien partager avec vous ma première journée au travail et à vous de juger c’était un jour du mois de Novembre 199…..
un samedi après midi…une maison des jeunes colorée par un bleu hôpital
celle qui m’a accueilli c’était la femme de ménage…. puis un collègue que j’ai oublié son nom le directeur n’était pas dans son bureau …quoi il n’était pas à la maison des jeunes une maison des jeunes déserte des jeunes sauf quelques enfants âgés de 10 et 11 ans qui baladaient dans les coins mon collègue était très content …en fin pour lui " inejem innakal " tant que je suis là c " el faraj jah" et dés les premiers 5 minutes il a commencé ses conseils tout en disant " tu sais c hkeya fergha el 5edma" "me tkallakech rouhek " "l’essentiel wrekek hadrin we el beki mouch mohim"
je regardais avec un mal intense dans la tête
c quoi wreki!!! et c qui foulen et felten dont il parle !!!
après quelques jours j’ai compris que wreki " c un cahier twil we a3rith"
et j’ai rencontré aussi quelques collègues qui me disaient la même chose
" isma3 el metfaked kif iji il mohem korrastek hadhra we el beki mouch mohem" el beki ye sadatti c a dire les jeunes!!! donc c pas si important d’avoir des jeunes dans une maison des jeunes !!! c pas si important pour un animateur des jeunes de rester sans jeunes !!! et avec le temps j’ai trouvé que klemhom shih !!! ceux qui donnent importance à ce machin cahier sont les plus notés ceux qui font la plagiat d’un cahier à un autre sont plus à l’aise parce que Me l’inspecteur ne sait pas qu’est ce que se trouve dans ce cahier …l’essentiel elly elkorrassa melyana !!!! et le Pauvre Monachit qui ne soigne pas l’apparence de son cahier !!! même si il a un groupe…même si il a des idées innovatrices!!! même si il est le roi des créateurs …ça c pas important …quand l’inspecteur débarque il lui demande seulement " el wethe2ik" l’inspecteur ne regarde jamais le groupe!!! les jeunes!!! et surtout il ne dit jamais " bravo ya3tik essaha" …il cherche tjrs les petites bettes pour embêter et dire voilà je suis là et je vois ce que tu ne peux pas voir!!! j’ai vu des animateurs que la maison des jeunes pour eux est un lieu de repos ( kortass kloub we kess thé ) …et le jour J ils ont eu + 2 je parle des faits réels … et après tout ca vous demandez à l’animateur " elly kalbou harkou a3la domaine " de travailler et de donner de son mieux désolé on a besoin de justice!!!!”]

Mes Remarques :

Le tableau peint par l’animateur est trop précis. Il est désolant, accablant, décourageant même. Mais il est tellement véridique, tellement réel.

La première journée d’un animateur, son premier contact avec la réalité du terrain, son premier contact avec ses collègues, sa première expérience qui va tout de suite confirmer ou infirmer ses rêves et ses espoirs.

Et le constat est :

  • Pas d’accueil, ce qui est fort dangereux pour l’arrivant parce que quelque part en lui, subsiste une certaine crainte, une certaine peur, une forte angoisse, et le fait que personne n’est là pour l’accueil ne peut que renforcer sa peur, son angoisse et ses inquiétudes.
  • Une première impression de désolation, une institution de jeunes sans jeunes.
  • Un animateur, un collègue, trop content de le voir, de voir surtout en lui la bouée de sauvetage qui va lui permettre de partir, d’obtenir sa mutation, et malheureusement qui en croyant expliquer l’état des lieux au nouveau arrivant, il lui assène coup sur coup toutes ses propres déceptions, ses contrevérités, et lui communiquer son défaitisme.
  • Un directeur absent. Oui il est directeur, il a tellement de choses à faire, que l’accueil d’un collègue lui parait comme secondaire. Ils auront tout le temps de se voir et surtout en l’absence de jeunes de parler à n’en plus en finir pour convaincre le nouveau qu’en optant pour ce travail, il a fait la plus grosse erreur de sa vie.
  • Le fait que l’institution est vide, que l’absence de jeune est flagrante et peut paraitre représenter un problème, n’est en fin de compte le souci de personne, le seul souci c’est la paperasse. Les fameux « Wathaeks ». Une autre contre vérité avec laquelle le nouvel animateur est asséné, rien ne compte seul le journal et les fiches, parce que c’est la chose qu’exige l’Inspecteur, Monsieur l’inspecteur.
  • L’inspecteur dépeint par l’animateur ne discute pas, n’accompagne pas, n’aide pas, ne forme pas, son seul repère, son seul souci, se résume dans la paperasse, c’est d’elle que tout dépend. Les compétences de l’animateur, son travail, ses réalisations, etc sont secondaires ou voire insignifiant si son journal est à jour et ses fiches colorées.

C’est grave, comment accepter qu’une nouvelle recrue soit accueillie par une image des plus désolantes de l’institution ? Comment accepter qu’on détruise les rêves de l’arrivant comme cela d’un coup ?

  • L’accueil est très important dans nos institutions, non pas seulement des nouveaux collègues, mais celle des jeunes et toutes les personnes qui un jour ou l’autre mettent leur pied dans la maison des jeunes. C’est l’une des cause de la faillite de notre système, et c’est surtout le directeur qui doit, avant toute personne en assumer la responsabilité.
  • On n’a pas le droit, aucun droit, de détruire les rêves des gens. On n’a pas le droit d’imposer notre point de vue comme le seul et ne souffrant aucune discussion, et comme venant d’un sage qui sait absolument tout. On n’a pas le droit de communiquer son désespoir à d’autres, surtout quand est la seule cause de son propre désarroi.
  • La paperasse n’est rien, rien de rien, et souvent c’est un tas de mensonge. La paperasse la vraie, celle qui sert, qui est utile est celle qui sera imposée par le projet de travail mit en place par l’équipe d’animation en collaboration avec les jeunes.
  • Malheureusement il est clair que trop trop de travail reste à faire, sans vraiment la certitude que les choses pourront évoluer.
  • Bir el Bey est au fond du gouffre, Le Ministère ne sait plus ou donner de la tête avec le problème de l’embauche (son seul souci), la Direction générale avec tous ses services patauge et attend….

Reste un seul espoir, oui un seul, le seul. Les Animateurs doivent se prendre en mains, mettre en place une concertation nationale, tout revoir, tout remettre en cause et de là faire des propositions concrètes, des propositions qui assureront le meilleur statut social de l’animateur parce que tout le reste viendra de lui-même.

لتمهين التكوين الأساسي لمتفقدي الطفولة

رادس القرية 21 جوان 2011

ورقة من إعداد :د رضا مبروك ساسي

1- تذكير برهانات التكوين

-يتمثل الهدف الاساسي من تكوين متفقدي الطفولة الجدد بعد ثورة 14 جانفي 2011 في :

– تمهينهم قصد التخرج بملامح هوية مهنية فاعلة ومسؤولة ومجددة تؤمنها ثقافة مستنيرة بمبادئ الكرامة والعدالة وحقوق الطفل .

-تمكينهم من تكوين نظري وعملي يساعدانهم على التكيف مع الحاجات النفسية والمعرفية  والتقنية  للمنشطين والمنشطات بمؤسسات الطفولة يساعدهم على اكتساب أدوات ميسرة  لتعديل التصورات و تمثل الممارسات والتلاؤم مع واقع المؤسسة ومحيطها

يتوافق هذا التكوين الأساسي مع مبادئ التحديث والتأصيل لمهنة  متفقد الطفولة ويهدف إلى

: بناء الكفايات السيكولوجية والتواصلية والاندراغوجية والاخلاقية الضرورية لممارسة المرافقة و التكوين والبحث والتقييم والتجديد.

2-المبادئ العامة للتكوين الأساسي لمتفقدي الطفولة

–         أ-التكوين بالتداول

يو ضع التلامذة-المتفقدون في سياقات ووضعيات ملاحظة وتثاقف  يفترض أن تساعدهم على  تملكهم لكفايات  تبنى في فضاءات التكوين النظري بالمركز–التربصات الميدانية بالداخل والخارج- في الدورات التدريبية والندوات.

ذلك أن التداول في التكوين بين المركز والميدان ييسر التمفصل بين  كل من المكتسبات النظرية  والميدانية  خاصة إذا ما اعتمد التحليل المتأمل لواقع التنشيط بمؤسسات الطفولة أي أن ينطلق كلما أمكن في التكوين بالمركز من حالات أو وضعيات مشكل من الممارسة التنشيطية أو الإدارية وأن توظف المفاهيم النظرية كلما احتيج لها في الممارسة

ب-التكوين الفارقي

يراعي المكون الفروق الفردية  ( الخبرات السابقة ،التربصات السابقة  ،الحاجات الخصوصية…)للمتكونين سواء أكان ذلك عند التكوين  النظري بالمركز أو عند الملاحظة والممارسة المتدرجة في الميدان ويعترف لهم بإنجازهم وإبداعاتهم من خلال التقدير والتثمين

ج-التكوين التشاركي والتفكير الجماعي في المشاريع

يدعو المكون التلامذة المتفقدين للعمل في مجموعات بحثية قصد التعاون على إيجاد حلول لمشكلات العمل الميداني بواسطة  التأمل والتحليل

-التنسيق والتأمل  المشترك في إشكاليات التأطير وتبادل الرؤى بين المكونين في المركز وزملائهم الميدانيين قصد تعديل مسار التكوين وضمان التمفصل بين النظري والعملي الميسر لتراكم ثقافة مميزة لمهنة متفقد الطفولة.

د-التكون والانفتاح على التجارب الجيدة

أمام تعقد الوضعيات ( المرافقة والإسناد والتقييم والتقويم والمتابعة والهندسة والتكوين والتنشيط والبحث والتجديد…) وتعدد السياقات التي تستوجب من التلميذ- المتفقد التحكم فيها يجدر بالمكون أن ينوع الطرائق والأساليب التنشيطية والتكوينية حتى ينمي لدى المتفقد استقلاليته و قدرته على الاختيار الجيد

كما يمكن للمكونين الاستفادة من مناويل تكوين مختلفة شريطة أن ينتهج مسارا سوسيوبنائيا ينطلق من الواقع المهني لينظره  ويعود إلى الميدان ليطوره.

ومن أنماط التكوين يمكن الإشارة إلى أهمها:

تكوين عملي-نظري

تكوين نظري –عملي

تكوين عملي –نظري-عملي

 هذا النمط الثالث من التكوين  يساعد كلا من المكونين والباحثين على الانخراط في براديقم جديد  يولي أهمية للمرافقة والمصاحبة والملاحظة للممارسة والتأمل فيها والعمل على تحليلها أملا في حل مشكلات الميدان

وبناء تصورات إيجابية  لأخلاق المهنة وبالتالي تطوير الكفايات المهنية وتشكل ملامح هوية مهنية جديدة لمتفقد الطفولة بعد أن كان منشطا بالمؤسسة أو مديرا لها وذلك من خلال  :

تقمص الأدوار المهنية

رواية تجارب خاصة(تجديد بحث تكوين..)

دراسة الحالات

دراسة الوضعيات-المشاكل

مقابلة تقييم

مقابلات مفتوحة

مقابلات سريرية

توظيف البرتفوليو للتكون

تقديم  العروض

توظيف أدوات تقييم ذاتي وتحديد اتجاهات ومواقف

تجريب استراتيجيات وبحث عن تجديدات

مرافقة مشاريع تربوية

3-التقييم

 يسهم التقييم التكويني للمتكون في مرافقة تعلماته الجديدة التي يتملكها في صلاته بذاته بالمكونين  وبالمعارف العلمية والسياقية التي تقترح عليه لذلك يفضل  إبلاؤه الأولوية

ولما كان التقييم الجزائي الإجمالي ضرورة يختم بها مسار التكوين الأساسي يحسن مراعاة معايير  جود الأداء بعد اقتراح وضعيات- مشكل أو حالات  مستمدة من التجارب التكوينية أو من الممارسات المهنية اليومية

Catégories :الكتابات Étiquettes : , ,

Bonjour tout le monde

25 avril 2011 1 commentaire

Bonjour

Comme on a installé des blogs pour tout le monde, il était impératif de mettre en place un espace spécifique pour les inspecteurs. Et pour éviter tout problème de rédaction, remarqué dans les autres blogs du début, le présent blog est en arabe comme langue de base, ce qui facilitera en plus la publication de vos écrits, commentaires, expériences, mais aussi la publication des PVs, des circulaires, des formulaires (le tout étant en arabe),

Le présent blog se veut le vôtre, à vous de le faire vivre, d’en faire un espace de discussion, de partage pour faire évoluer notre domaine par la recherche et l’innovation. vous y trouverez les rubriques suivantes :

  • الأخبار : toutes les nouvelles qui se rattachent à notre travail, calendriers et dates, nominations, concours, etc.
  • البحوث : les recherches, recherches actions réalisées dans les régions, les projets de recherches, les commentaires et analyses et évaluations des recherches, etc.
  • التكوين : Les formations régionales, sectorielles ou nationales, les dates, les fiches techniques, les évaluations, les projets, etc.
  •  الوثائق : tout ce qui peut représentation une documentation utile pour l’inspecteur comme les formulaires, des livres, des revues, etc.
  • الندوات و الإجتماعات : toutes les informations relatives aux rencontres (sous toutes les formes), les programmes, les PVs, les évaluations, la documentation, etc.
  • المراجع القانونية : Essentiellement des extraits du JORT qui intéressent le domaine d’une manière générale, mais aussi les circulaires, et tout document à caractère officiel.
  • الكتابات : les écrits des inspecteurs, ou autres (animateurs, formateurs…) qui peuvent servir l’inspecteur. L’objectif est le partage en plus du feedback utile à l’auteur.